La pratique des armes est une composante de l'aïkido : bâton (Jo), sabre en bois (Bokken) ou couteau en bois (tanto) sont autant d'outils pédagogiques pour travailler les bases de la discipline (distance, centre, etc). Attention ! il ne s'agit pas de disciplines complémentaires telles que le Aïdo, Jodo, etc. Les techniques d'Aïkido sont des projections, des contrôles ou des immobilisations qui sont effectuées en utilisant la force de l'autre.

Bien que toutes les techniques ne soient que les différentes formes d'un principe unique, elles sont répertoriées pour faciliter l'étude. Le "catalogue" comporte environ 300 formes qui incluent les diverses attaques ( par devant, par derrière, saisies poignets, revers, épaule, coup de point, de pied, etc...) On peut pratiquer à mains nues avec un ou plusieurs adversaires armé(s) ou non, les deux partenaires pouvant être debout, à genoux ou encore l'un debout et l'autre à genoux.

L'étude de techniques de respiration et de concentration, d'étirements et de massages fait partie de l'apprentissage de l'Aïkido

Est ce que l'aïkido est efficace ?

D'une façon générale, les techniques d'aïkido ont démontré leur efficacité. Le pratiquant durant les premiers mois a un grand souci : l'efficacité. Il veut tester une technique, sa propre force, etc.… Cette situation peut être dangereuse : Les différents mouvements mettent en jeu les articulations, le pratiquant projeté participe souvent en partie à la chute, seule issue possible pour éviter le traumatisme de l'articulation visée (ce qui peut parfois donner l'illusion de complaisance) . Ce type de situation entre un pratiquant peu expérimenté (quelques années ou moins) et un néophyte peut être source de blessure.

Si ces interrogations peuvent être légitimes au départ, il ne faut en aucun cas qu'elles " s'installent " car c'est une absurdité en aïkido où l'on ne va pas contre la force de l'autre. Ce type de comportement répété est incompatible avec la pratique de l'aïkido.

Quelle est la différence avec le judo, le karaté ou d'autres arts martiaux ?

Si l'on évoque sous les termes judo, karaté, (…), les formes compétitives qui sont de très loin les plus répandues, on peut dire qu'il n'y a strictement aucun rapport : les objectifs sont diamétralement opposés.

La compétition n'a aucun sens dans l'art martial : les techniques s'appauvrissent (beaucoup ne sont plus utilisées, parce que dangereuses en compétition), la préparation physique et musculaire devient la principale occupation du compétiteur (avec toutes les dérives actuelles).

Dans l'aïkido la compétition est exclue : Chacun peut donc se conformer à ses possibilités physiques propres, le but étant précisément de mieux les connaître.

Par contre il existe des formes de judo ou de karaté-do restés traditionnelles, là ce n'est qu'affaire de goût. Chaque art se distingue notamment par ses stratégies employées : positions de garde, distance de travail (très courte pour le judo, éloignée pour le karaté, etc.)

L'aïkido est-il un art de défense ?

Aspect technique

Dire que l'aïkido est un art de défense relève d'une connaissance très superficielle de la discipline. Attaquer, parer, contrer, c'est à dire apprendre à arriver avant l'adversaire bien que parti après lui. Ce schéma correspond à des techniques de self défense. Les premiers pas en aïkido se font de cette manière : l'adversaire nous met dans une situation difficile, nous cherchons à nous en sortir.

La seconde étape en aïkido consiste à prévoir comment l'adversaire va attaquer mais l'initiative de l'attaque, même devinée reste à l'adversaire.

L'aïkido, à haut niveau, va encore plus loin : l'adversaire n'a aucune initiative, avant qu'il ait pensé à attaquer, il est déjà contrôlé. Ce qui faisait dire à M UESHIBA " Je ne suis jamais battu, quelle que soit la vitesse d'attaque de l'ennemi. Ce n'est pas parce que ma technique est plus rapide que la sienne. Ce n'est pas une question de vitesse. Le combat est terminé avant d'avoir commencé " .

Le "DO", la voie, l'art de vivre.

Il faut garder à l'esprit que l'étude de l'aïkido ne se limite pas à l'étude de techniques martiales. L'aïkido constitue une discipline martiale originale dont la pratique tend à bâtir des hommes, des femmes et des enfants (bonjour Maryline ...) responsables, armés pour faire face aux difficultés de la vie quotidienne et capables de résoudre celles-ci positivement, sans apport de violence ou de destruction, par une subtile transformation de l'adversité.