Le Blog de Maryline (aïkido / iaïdo)

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi 25 décembre 2004

Aikido Technique Tome 1

Maryline vous souhaite un joyeux noël et vous présente le livre quelle a eu au pied du sapin :

Aikido Technique Tome 1

Edité par la Fédération Française, 224 pages, plus de 1600 photos par 26 techniciens de haut niveau qui dévoilent les techniques fondamentales de l'Aikido.

--- Lire la suite ->

Evaluation des niveaux GODAN et ROKUDAN - Cinquième et Sixième DAN

Les grades, jusqu’au grade de quatrième dan inclus, correspondent à une progression dans l’Aïkido au plan technique. Cette technique doit être considérée comme une base, permettant au pratiquant un développement de toutes ses potentialités. À partir du godan, "cinquième dan", la maîtrise technique de l’Aïkido doit être complétée par une maîtrise au plan spirituel, et au plan du comportement général. L’attribution des grades supérieurs au cinquième dan doit être fondée sur la vérification que le pratiquant, après avoir été construit par l'Aïkido, peut trouver le chemin d’une liberté et d’une expression plus personnelles. Les modalités d’attributions de ces grades, à ces niveaux, ne peuvent être simplement transposées de celles des quatre premiers dan.

Il peut par exemple être demandé aux candidats, de participer à un stage de deux jours et de préparer un mémoire écrit , trois mois avant sa présentation. Le candidat sera notamment invité à diriger un cours ou effectuer une présentation en relation avec son mémoire. Le stage serait animé par un collège d’experts qui formulent un avis en fin de stage. Cet avis peut donner lieu à une proposition de promotion exceptionnelle présentée à la C.S.G.A

Evaluation du niveau YONDAN - Quatrième dan

Le niveau Yondan - Quatrième dan [1] doit permettre de manifester une maîtrise complète des techniques de base et de leurs variantes. Les exigences supplémentaires doivent donc porter sur le niveau de maîtrise des critères précédents, et notamment sur :

  • la manière de dominer à tout moment la situation;
  • l’adéquation du travail au partenaire et à la situation (cf. la notion d’aïki);
  • la sérénité du candidat;
  • la capacité du candidat à exprimer sa qualité de perception, son degré d’intégration et sa liberté de maniement des principes de la discipline.

(Source UFA)

Notes

[1] 25 ans et 4 ans minimum après le Troisième dan

--- Lire la suite ->

Evaluation du niveau SANDAN - Troisième dan

Le niveau Sandan - Troisième dan [1] doit permettre de manifester une maîtrise complète des techniques, la capacité à les adapter à toutes les situations, et l’émergence d’une liberté dans leur application.

Les exigences supplémentaires doivent donc porter sur le niveau de maîtrise des critères précédents, et notamment sur :

  • un complet contrôle de soi et de ses actes;
  • la capacité à faire des variations à partir des bases, si nécessaires (adaptabilité);
  • une disponibilité à tous moments de la prestation;
  • une grande maîtrise du principe d’irimi;
  • une juste appréciation de maai (contrôle de la distance, comme au deuxième dan, et interventions aux bons moments);
  • a capacité d’imposer et de maintenir un rythme à l’intérieur du mouvement (cf. la notion de kokyu).

(Source UFA)

Notes

[1] 21 ans et 3 ans minimum après le Deuxième dan

--- Lire la suite ->

Evaluation du niveau NIDAN - Deuxième Dan

Le niveau Nidan - Deuxième Dan [1] doit permettre de manifester une compétence dans le maniement des « outils » définis pour le premier dan, et non plus simplement une compréhension et une connaissance au plan général. Il convient donc d’être plus exigeant dans l’application des critères déjà définis, et d’y apporter quelques orientations supplémentaires.

(Source UFA)

Notes

[1] 18 ans et 2 ans minimum après le Premier dan

--- Lire la suite ->