Nous pouvons dans la vie quotidienne nous retrouver dans trois types de situations :

- Une situation où il ne se passe rien, et où il est urgent « d’envoyer du Ki » pour entretenir cette stabilité. Ne rien faire dans sa famille qui va bien, l’amènera à terme à de graves problèmes. Il faut sans cesse bouger, évoluer, proposer de nouvelles activités pour maintenir cette stabilité. Seul le mouvement est générateur de stabilité.

- Une situation agressive, anormale et non naturelle. Il est nécessaire alors de changer l’ordre des choses. Ce changement s’effectue par Irimi. Lorsque l’on se trouve devant une agression psychologique, sociologique ou physique il est nécessaire d’entrer Irimi. Entrer Tenkan dans une telle situation retarde les problèmes de quelques instants tout au plus. Seul Irimi a le pouvoir de modifier, de changer une situation anormale, sans la violer, sans la laisser perdurer, en harmonisant les actions car cela est une nécessité.

- Une situation agressive naturelle, normale. Il est nécessaire alors de faire Tenkan pour ne pas la perturber. Le simple fait d’être présent à ce moment change cette situation. Tenkan consiste donc à donner de l’énergie pour rétablir et conserver le naturel de la situation. Ce n’est donc pas une esquive passive, mais un mouvement qui permet de se mettre en harmonie dans le cas d’une agression naturelle. Dans une telle situation, entrer Irimi, c’est transformer une situation naturelle, normale en situation anormale. C’est donc faire apparaître des problèmes qui n’existaient pas et qu’il va falloir résoudre. Seul Tenkan a la possibilité de se mettre en harmonie avec une situation agressive normale, sans la changer car elle ne le nécessite pas.

Cette notion d’Irimi, Tenkan diffère de l’explication horizontale, où l’on affirme que l’on fait Tenkan quand on est en retard ou lorsque le partenaire est trop fort. Cette notion apparaît naturellement erronée dès que l’on veut l’appliquer dans la vie quotidienne. A ce titre elle est obligatoirement fausse.

On pourrait dire pour résumer, que si votre voisin de palier, bat sa femme et maltraite ses enfants, il est nécessaire de faire stopper cette situation. C’est en un sens préserver sa propre intégrité, de ne pas devenir complice d’une telle situation inacceptable. D’autre part, changer par Irimi cette situation non naturelle, contribue à rétablir l’ordre naturel des choses, dans la société, dans le monde. Dire que cette situation ne vous concerne pas n’est pas honnête, pas juste, pas martiale car préjudiciable pour tous. Par contre si votre voisin de palier vote à gauche alors que vous votez à droite, préserver son intégrité et la sienne consiste à ne pas changer cet état de chose, le respecter et agir pour ne pas perturber ni par ses actions, ni par ses paroles cette diversité qui est naturelle. C’est faire Tenkan.