Au niveau de l’Aïkido, ces moyens d’évaluation peuvent être structurés en trois niveaux :

  • L’homme, son attitude, son attention : Le Shisei
  • Sa gestion de l’espace : Le Maai
  • Sa gestion du temps, son rythme : Le Kokyu

On retrouve ici les trois niveaux : ponctuel, horizontal, et vertical.

Il est à noter toutefois, que ces moyens se situent au-dessus de la technique, des écoles, et bien sûr des fédérations. Ils peuvent donc à eux seuls constituer une base de réflexion en vue de l’harmonisation des différentes tendances Aïkido, notamment lors de formation de jury de passages de grades Dan.

Ces moyens d’évaluation sont bien souvent confondus avec les bases mêmes de l’Aïkido, alors qu’ils ne font que les actualiser. Leur définition étendue permet d’en faire une méthode d’évaluation pédagogique radicale etvéritable. Ils sont savamment utilisés par nos Maîtres Japonais, ce qui provoque bien souvent, de la part des techniciens postulants, beaucoup d’incompréhension face au refus du grade supérieur.

Pour un expert, quelques mouvements suffisent pour jauger les capacités d’un postulant.