Dans la compétition Randori, deux adversaires combattent en utilisant n'importe quelle technique tout en obéissant à un jeu de règles. La compétition Randori a été initiée par Kenji Tomiki Sensei en 1960 a été appelée "Aiki Randori Ho" ("Ho" signifie méthode). L'Aiki Randori est un combat à mains nues semblable au Judo mais, contrairement au Judo, les techniques sur les jambes et la saisie de l'habit sont interdites. Dans l'Aiki Randori, on utilise l'Atemi Waza et le Kansetsu Waza (techniques de frappe et de bloquage) et il est permis de saisir les bras de l'adversaire. Le Randori Ho formait la base des deux formes actuelles de compétition d'Aikido Randori, qui sont le Toshu Randori (mains nues) et le Tanto Randori (mains nues contre Tanto). Le Tanto est un poignard; on utilise une réplique flexible pour éviter les blessures. Actuellement, on pratique principalement le Tanto Randori, bien qu'il soit également important de pratiquer le Toshu Randori, afin d'exercer les contre-prises et le "Sen no Ri" (le fait de prendre l'initiative au moyen d'un timing correct).

De l'autre côté, dans la compétition Embu, deux participants forment une équipe exécutent un Kata (une suite de techniques) et le score pour leur performance est jugé par rapport à celui des autres paires. Il existe deux types de compétitions Embu: Embu avec programme imposé et Embu libre. Dans l'Embu imposé, les techniques sont prédéfinies à l'avance (par l'organisateur). Il y a en fait encore deux types d'Embu libre : un dans lequel l'arme, le nombre d'Uke's ou le genre de techniques est spécifié, l'autre permettant une liberté totale de choisir les techniques préférées. La prestation est jugée par l'appréciation de Tori (la personne exécutant les techniques), de Uke (personne sur qui les techniques sont appliquées), de l'harmonie dans les techniques entre des deux, de l'efficacité dans l'execution des techniques individuelles, et finalement de l'impression générale de leur présentation.

Dans le "Kongo Dantai Sen" (concours par équipes) les équipes se mesurent dans différentes disciplines qui reflètent tout le spectre des entraînements d'Aikido, y compris le Randori et le Kata. N'importe qui peut participer à des compétitions, indépendamment de l'âge, du sexe et de l'expérience. La compétition par équipes mixtes est une combinaison de Randori et d'Embu. Les disciplines reflètent des aspects variés de la méthode d'entraînement quotidien créée par Tomiki Shihan. Des équipes se mesurent entre elles dans les disciplines qui apparaissent dans les entraînements quotidiens, telles que le Tanto Taisabaki (évitement du couteau), Tanto Randori, Toshu Randori, Embu avec programme imposé, Koryu no Kata Embu et le Junana hon no Kata Embu. Il y a de nombreux avantages dans ce type de compétition:

  • Il démontre une plus grande vue d'enseble de notre système.
  • Les disciplines peuvent être choisies selon les circonstances (par exemple si les équipes sont composées de débutants, les disciplines seraient choisies en conséquence).
  • On peut former des équipes mixtes, comportant hommes et femmes.