Les formules de politesse employées sont en japonais. Toutes les formules employées font partie intégrante du langage japonais courant.

O negai shimasu (o négaï chimass’)

(O: préfixe de politesse, Negai : demande, requête, Suru : faire)

Se dit en début de leçon ou pour inviter un partenaire ("je te prie de pratiquer avec moi" ou "j’accepte de pratiquer avec toi"). O negai shimasu est la formule courante et courtoise qui accompagne une demande. On peut le dire en début de leçon lors du salut et avant de solliciter un nouveau partenaire. Le professeur qui demande un uchidachi pour démontrer une technique emploie également cette formule.

Dômo arigatô gozaimashita (doomo aligato godzaïmach’ta)

(Dômo : bien, beaucoup, Arigatô : merci, Gozaru : être, verbe très formel)

Se dit en fin de leçon pour remercier le professeur ou pour remercier le partenaire ("je te remercie beaucoup d’avoir pratiqué avec moi"). Dômo arigato gozaimashita est une formule très formelle pour remercier quelqu’un ("Je te présente mes remerciements"). Le langage courant utilise plutôt arigatô gozaimashita (merci beaucoup), arigatô (merci), sumimasen (merci).

Dô itashimashite (doo itachi mach’té)

(Dô : qu’est ce que ? Comment ?, Itasu : faire)

Qu’ai je fait ? (...qui mérite tes remerciements). Identique à notre "de rien" (en réponse à dômo arigato gozaimashita).

Mata yoroshiku o negai shimasu (mata yorosh’ku o négaï chismass’)

(Mata : encore, à nouveau, Yoroshiku : je me recommande à vous)

A la place de dômo arigato gozaimashita, permet de remercier particulièrement un partenaire avec qui la pratique a été agréable ("je souhaite encore pratiquer avec toi", "je me recommande à vous pour le futur").

Source : Club aïkido et iaïdo de La Louvière (Belgique)