Le Blog de Maryline (aïkido / iaïdo)

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 15 janvier 2010

Revue Shumeikan numéro 4

Le numéro 4 de la revue Shumeikan est sorti.

--- Lire la suite ->

Iaïdo - Ordres durant le cérémonial

Les ordres donnés en iaido permettent d'harmoniser les mouvements collectifs.

Seiretsu (alignement, mise en ligne)

Cet ordre est donné avant les saluts si les pratiquants ne sont pas alignés.

Shômen ni rei (Shômen : en face, de front, Ni : vers, Rei : salut)

Il s’agit d’un salut commun en direction du kamiza (côté d’honneur). Ce salut représente son respect envers les valeurs que l’on place dans la pratique. Le salut s’effectue toujours debout.

Shinza ni rei (Shin : dieu, autre lecture de kami, Za : siège)

Ordre pouvant être donné en lieu et place de "Shômen ni rei" pour saluer la mémoire des maîtres défunts (culte japonais des ancêtres). Le salut s’effectue toujours debout.

Seiza (position assise sur les genoux)

Ordre donné pour s’agenouiller suivant la gestuelle précise et se préparer au salut assis.

Mokusô (Moku : se taire, garder le silence, Sô : conception, idée, pensée)

Ordre donné pour vider son esprit et détendre son corps (forme simple de méditation).

Mokuso yame (Yame : arrêt)

Ordre donné pour signifier la fin de la période de "méditation".

Otagai ni rei (O : suffixe de politesse, Tagai : réciproquement, mutuellement)

Ordre donné pour se saluer mutuellement. Il s’agit de la formule généralement utilisée lorsque le cours n’est pas donné par un haut gradé (usuellement avant le 5e dan). Le salut s’effectue théoriquement assis sur les genoux (sauf si les conditions ne le permettent pas).

Sensei ni rei (Sensei : professeur)

Ordre donné pour saluer le professeur, qui salue également. Il s’agit de la formule utilisée pour saluer un professeur de haut rang (usuellement à partir de 5e dan). Le salut s’effectue théoriquement assis sur les genoux (sauf si les conditions ne le permettent pas).

Tôrei (Tô : sabre, se lit aussi "katana")

Ordre donné pour procéder au salut au sabre. Contrairement aux autres, ce dernier se pratique à son propre rythme. Aucun respect de rythme collectif est à respecter.

Source : Club aïkido et iaïdo de La Louvière (Belgique)