Le Blog de Maryline (aïkido / iaïdo)

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 21 septembre 2010

Les métaphores de l'aïkido

Les techniques de l'Aïkido sont des métaphores. Le conflit qu'elles simulent est résolu par une technique martiale mais dont le cœur est la compassion. L'activité physique donne lieu à une transformation spirituelle. Celui qui passe son temps à bloquer des tsuki et à y répondre par un tsuki évoluera différemment de celui qui les esquive et redirige son adversaire avant de le contrôler avec douceur. En Aïkido chaque technique se termine normalement par la préservation de celui qui l'applique mais aussi de celui qui la reçoit, même s'il est contrôlé.

Informations aimablement transmises et autorisées par Léo TAMAKI

--- Lire la suite ->

dimanche 12 septembre 2010

Stage aïkido Prayssac 12/09/10

Stage d'aïkido à Prayssac (dpt. 46), animé par Henri AVRIL (CEN 6e DAN) et dédié à la mémoire de Tamura Shihan

Maryline aïkido PRAYSSAC - 1

Maryline aïkido PRAYSSAC - 2

Des aïkidokas se sont retrouvés pour le stage annuel de Prayssac et ont partagé les informations de début de saison pendant le repas indonésien organisé par le club local.

samedi 11 septembre 2010

Le travail de relâchement

Alors que la plupart des méthodes de self-défense modernes sont basées sur une utilisation du corps en tension, proche de ce que l'on trouve dans les kakutogi, sports de combat, le Systema repose sur la souplesse et le relâchement comme dans les bujutsu authentiques. Si la première forme de travail peut être efficace, cela reste très limité par rapport à la seconde. le travail en tension n'est pas efficace dans le cadre d'un combat réel et face à quelqu'un de plus fort que soi. Il n'est pas non plus efficace dans un combat sportif mais cela porte moins à conséquence.

Informations aimablement transmises et autorisées par Léo TAMAKI

--- Lire la suite ->

lundi 6 septembre 2010

Catégorisation des arts martiaux japonais

Cette catégorisation correspond aux arts martiaux japonais mais les pratiques martiales dans leur globalité rentrent généralement plus ou moins dans une de ces catégories. Dans les disciplines obéissant à des règles telles que le Judo ou le Karaté sportifs, les compétiteurs modifient les techniques à l'extrême en veillant juste à ne pas sortir du cadre des règles. Finalement ces modifications se répandent dans la discipline d'origine qui perd peu à peu la richesse de son enseignement. Les changements sont opérés par des compétiteurs qui ne maîtrisent qu'une partie superficielle de la discipline et leur vision à court terme supprime tout ce qui ne produit des résultats qu'à long terme. Même si ces résultats sont beaucoup plus importants et efficaces.

Informations aimablement transmises et autorisées par Léo TAMAKI

--- Lire la suite ->