Puisque la question revient de temps en temps "qu'est ce qui est écrit derrière ton hakama ?", autant apporter un éclairage. Il est écrit "Maryline" en écriture syllabaire. En romaji Maryline s'écrit "maririn", mais les systèmes de traduction automatique utilisés par les personnes qui brodent les vêtements proposent plutôt "Maririinu" ou "Maririne", ce qui explique la différence d'écriture.

Le fait de faire broder son prénom sur le hakama est un signe d'humilité. Cela signifie que vous ne pensez pas être suffisamment digne d'intérêt pour que le senseï avec lequel vous pratiquez ait retenu votre prénom. Seuls certains grands maîtres se dispensent ainsi de cette formalité.

Pour rappel, les types d'écritures du japonais sont au nombre de trois :

1. un ensemble de logogrammes : les kanji,

2. deux syllabaires : hiraganas et katakanas,

3. et l'usage de l'alphabet latin romaji dans certains cas plus restreints.